.5 erreurs à éviter.

Cela fait quelques semaines que je vous bombarde d’articles concernant les mariages de cet été (c’est siii beau!). Je vous offre un petit break cette semaine avec mon top 5 des erreurs à éviter en photographie. Évidemment, je les ai personnellement toutes faites, mais j’aurais été ravie d’avoir un texte comme celui-ci pour les éviter!

Photoshop n’est pas la solution 

Ah! La fameuse phrase, « j’vais arranger ça dans Photoshop! » Oui, c’est un outil très puissant. Oui, Photoshop peut régler bien des problèmes. Malgré tout, ce n’est pas la solution idéale. Il faut apprendre à observer la scène à photographier. Il faut s’assurer de retirer les objets inesthétiques, valider que la lumière à cet endroit est adéquate et vérifier tous les petits détails avant de déclencher. Cette façon de travailler aiguise l’œil artistique et évite les pertes de temps inutile devant l’ordinateur (c’est long en titi retirer la canette qui est restée par terre sur les 50 photos de la séance).

Les retouches extrêmes

La deuxième erreur commune dans l’univers Photoshop est la retouche trop extrême. Personnellement, la peau beaucoup trop lissée, c’est ce qui m’agresse le plus. Il faut toujours s’assurer de garder la texture, les pores de la peau et donner un look naturel au mannequin. Une bonne retouche améliore l’image avec subtilité. C’est donc le temps d’oublier les images avec un contraste beaucoup trop élevé, le vignettage trop prononcé et les yeux trop lumineux.

Mauvaise préparation, mauvaise séance photo

Trousse de secours, parapluies, accessoires pour amuser les enfants, Ducktape. Ces éléments doivent se retrouver impérativement dans un sac photo. Ils permettent d’être prêt à toutes les éventualités (surtout le Ducktape). De plus, avant une séance photo, c’est important de s’informer sur le sujet à photographier. Est-ce une personne très dynamique, quelqu’un de timide? Qu’elles sont les attentes? Finalement, il faut réfléchir à l’emplacement choisi. Convient-il au client? À qu’elle heure la lumière sera-t-elle idéale optimale selon la saison? 

L’achat d’équipement ne rend pas meilleur

Tous les amateurs de photos passent par là. Cette impression que nos photos sont mauvaises puisqu’il manque tel ou tel équipement dans notre sac photo. Il faut résister, garder sa carte de crédit dans notre portefeuille et continuer à travailler avec ce que l’on a jusqu’à ce qu’il soit parfaitement maîtrisé. C’est de cette façon que les photos s’améliorent et que l’on découvre l’équipement qui a réellement sa place dans notre sac.

Commentaires Facebook