819-816-1200

.Astrophotographie.

Il y a tant de choses à observer et à photographier sur notre magnifique Terre. La flore, la faune et les nombreux paysages nous entourant ne sont qu’une infime partie de notre univers. Il y a beaucoup à découvrir dans l’infiniment loin, le cosmos.

J’ai déjà écrit sur ma passion de jeunesse l’astronomie et sur mon idole l’astronaute canadien Chris Hadfield dans un autre post. Cette fois-ci par contre, je désirais simplement vous inspirer et vous faire rêver pendant quelques moments avec l’astrophotographie.

John William Draper un scientifique, philosophe, médecin, chimiste, historien et photographe a réalisé un daguerréotype de la Lune le 23 mars 1840. C’est ainsi que l’astrophotographie a vu le jour. Évidemment, le processus de création a beaucoup changé avec les décennies. Les télescopes actuellement utilisés par les astrophotographes sont très puissants et permettent la création d’images nettes et claires. Grâce à eux, nous pouvons nous rapprocher un peu plus des différentes composantes de l’univers. Les appareils photo comme le D810A, spécialisés dans l’astrophoto, permettent d’obtenir des images précises et avec une excellente résolution.

La NASA possède une magnifique collection d’images d’étoiles, des systèmes solaires, de galaxies et des autres créations du cosmos.

 

J’ai également été attirée par le travail de Justin Ng, un photographe de Singapour. Étonnamment, ce photographe très récompensé a débuté sa carrière en 2010 comme photographe de mariage. Il y a également touché au domaine du sport et de l’événementiel. Ce sont ces époustouflantes astrophotos qui l’on rendu internationalement connu et qui lui ont permis d’être publié dans de grands médias comme National Geographic, CNN, BBC et Time Magazine. Justin Ng a aussi été nominé par Top Teny, le meilleur astrophotographe du monde.

L’astrophotographie requiert beaucoup de patience afin de capturer le plus d’éléments possible. Une seule image peut prendre plusieurs minutes et mêmes heures à prendre mais le résultat en vaut amplement la peine. Si vous êtes intéressés par cette forme de photographie, le site Catching the Light semble contenir plusieurs informations et techniques pertinentes.

Commentaires Facebook