819-816-1200

Ce que la mariée québécoise doit savoir

Encore quelques mois avant que ma caméra photographie des mariés lors d’un des plus beaux jours de leur vie. Vous ne pouvez pas deviner à quel point j’ai hâte! Pour patienter un peu, j’ai rédigé cet article sur les cinq faits que la future mariée québécoise doit savoir lors de l’organisation de son mariage. Peut-être celui-ci donnera des idées pendant cette période de planification.

La saison des mariages

La saison de mariage québécoise se déroule habituellement de mai à octobre. Mai et juin sont des mois appréciés pour leur temps plus doux. Les mois de juillet et d’août sont habituellement très chauds et le soleil est également très fort. Il faut s’assurer d’avoir une pièce bien climatisée et des vêtements (surtout l’habit des hommes) plus légers pour éviter les coups de chaleur. En choisissant, ce temps fort de l’été très fleurit nous nous assurons d’avoir un beau paysage verdoyant. Septembre-octobre est ma période préférée pour la célébration d’un mariage. La température est habituellement plus agréable et le soleil étant moins intense, cela réduit les ombres disgracieuses. De plus, lui mariage d’octobre permet de profiter du changement de couleur des feuilles.

L’hiver au Québec, c’est beau

Un mariage sous les gros flocons de neige c’est d’un romantisme fou! L’hiver est également un beau thème à explorer, un bar à chocolat chaud, un souper fondu et les photos prises à l’extérieur sont également très féériques. De plus, l’hiver étant la période d’accalmie des mariages, plusieurs fournisseurs offrent des rabais.

Notre mets national

Plusieurs mariés proposent un bar à bonbons pour que les invités se rassasient entre deux mouvements de hanche. Pourquoi ne pas sortir du lot en offrant plutôt un bar à poutine? Non, mais sérieusement, qu’y a-t-il de meilleur en fin de soirée après quelques verres? Plusieurs traiteurs offrent ce service avec différents choix de sauce, de fromage et des petits extras comme bacon, saucisse, poulet, etc.

Le savoir-faire québécois

Avec une simple recherche sur le web, nous pouvons trouver facilement des fournisseurs du Québec pour l’organisation d’un mariage. Robes, smoking, fleurs, décorations, une foule d’éléments pour le mariage peut venir d’entreprises d’ici qui permettent de faire rouler notre économie. De plus, faire affaire avec des gens de notre belle province permet d’éviter les mauvaises surprises du web, les délais de livraison et les arnaques.

Le mouvement sans déchet, c’est tendance

De plus en plus de Québécois sont sensibilisés par la surconsommation et l’utilisation de produit jetable. Un mariage peut rapidement devenir une source de plusieurs déchets (assiettes, serviettes et ustensiles jetables, canettes, décorations, etc.). Afin d’aider notre planète, de plus en plus de mariés optent pour de la vaisselle réutilisable, construit des centres de tables qui pourront être remis aux invités comme des pots à fleurs, achètent des décorations usagées et évite le gaspillage alimentaire en offrant le surplus à leurs amis et leurs familles.

Commentaires Facebook