819-816-1200

Le classement des photos

Ma famille et mes amis vous le diront, je suis une fanatique de l’organisation, des listes et du classement. Il est impossible pour moi de travailler si mon bureau est en désordre et je dirais même qu’il m’est impossible de me concentrer si ma maison est bordélique. Il est donc tout à fait normal que je possède une routine stricte pour le classement de mes archives.

La première étape de cette pratique se compose de l’importation des images. Je m’assure toujours d’avoir deux voire même trois copies des fichiers originaux jusqu’à la fin du processus afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. L’une sur la carte mémoire que j’ai utilisée et l’autre sur mon ordinateur. Mes photographies sont classées par année puis, un dossier est créé pour chaque séance photo avec comme titre le nom du client ou le nom du projet ainsi que le mois.

À la suite de l’importation, j’effectue un premier classement des images avec Adobe Bridge qui dispose d’un système d’étoiles. Les photographies à retoucher obtiennent la côte de trois étoiles. Elles sont sélectionnées selon différents critères telles que leur netteté, la qualité de leur exposition, leur originalité, la pose du sujet et le sentiment général évoqué par la photo. Les images qui n’obtiennent pas d’étoile seront supprimées afin de maximiser l’espace dans mes disques dur. Puis, les photos passent à la correction d’exposition, du contraste, à l’ajustement des couleurs et je retire les imperfections. Quand elles sont terminées, je leur affecte la note de quatre étoiles. La dernière étape consiste à mettre cinq étoiles aux photos coup de coeur. Ces dernières seront utilisées pour les réseaux sociaux et mon site web.

Lorsque les retouches et la classification sont effectuées, j’utilise les fonctions automatiques de Photoshop pour enregistrer les images dans des formats distincts. Le dossier TIF contient les photos en haute résolution en .tif incluant les claques de correction. Le dossier JPEG contient les images en haute résolution en format .jpeg pour l’impression. Finalement, le dossier WEB comprend les photos en version compressées avec mon logo pour les réseaux sociaux.

Je possède deux copies de mes archives, l’une à la maison et une autre dans un endroit complètement différent en cas d’incendie ou d’inondation (oui, je suis zélée comme ça). Par année, je conserve environ 1,5 To d’images (ouf!). Je pense également ajouter un fichier coup de coeur que je placerai sur le cloud pour un accès rapide.

Ces archives sont le fruit de plusieurs décennies d’apprentissage et de travail. Elles contiennent également beaucoup de souvenirs et il est primordial pour moi de garder les dossiers très organisés et de m’assurer une tranquillité d’esprit. Et vous, est-ce que vos précieuses images sont bien rangées en sécurité?

Commentaires Facebook