.Lettre à moi-même.

Chère Catherine,

Tu viens de franchir pour une dernière fois les portes de l’école. C’est l’été 2009 et malgré tout le savoir tu as acquis, je sais que tu en connais très peu sur le métier qui te passionne.

Certaines personnes t’ont mentionné que tu avais choisi de créer une entreprise dans un domaine difficile voire même, impossible à rendre viable. Garde ta confiance. Les professions artistiques ne sont pas que de la création, elles comportent aussi leur part d’éducation. Tu dois être prête à expliquer. Expliquer ta vision, expliquer tes prix et expliquer l’importance de ton travail. N’oublie pas que tu dois accepter le fait que certaines personnes ne comprendront jamais par manque d’intérêt. Ce sera donc aussi à toi d’apprendre à passer par dessus et à aller chercher les clients qui te correspondent.

Tu vas voir quelques collègues changer complètement de branche, mais reste concentrée. Entoure-toi de gens créatifs et qui peuvent t’apporter des conseils. Informe-toi sur leurs débuts, leurs forces, leurs faiblesses et sur leur processus de création.

Certains contrats vont t’attirer plus que d’autres mais, prend tout de même le temps d’essayer quelques chose de différent à quelques occasions. Tu auras peut-être une révélation. Si ce n’est pas le cas, ne t’oblige pas à faire des projets qui ne t’intéressent pas du tout. Les clients vont le ressentir et un chèque ne vaut pas la peine de perdre ta passion. 

Il y a des moments où tu vas avoir du mal à créer. Tu perdras ton inspiration. Ce sera frustrant, tu te poseras des questions existentielles et plusieurs émotions te traverseront. Dans ces périodes, sors sans ta caméra. Aère ta tête, essaie un autre médium, va marcher dans les bois et crie à tue-tête, mais ne te renferme pas. Ça va revenir, t’as juste besoin de respirer.

L’école est terminée, mais ne perd jamais ta soif d’apprendre. On peut toujours en découvrir plus sur sa passion, mais aussi sur tout ce qui l’entoure. Ton métier ne sera pas que des prises de vue haut de gamme avec une ambiance parfaite. Tu dois revêtir plusieurs chapeaux; la comptable, la fille du marketing, l’agente du service à la clientèle et la réparatrice.

On te le l’a pas enseigné à l’école, mais ce que va t’apprendre ton métier, c’est qui tu es.

Catherine, 18 avril 2018.

Commentaires Facebook