.Poser VS diriger.

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur le livre POSER du photographe Robert J. Hill. Son travail me fascine depuis quelque temps déjà et j’ai rapidement été conquise par son livre. Le résume parfaitement ce que j’essaie de faire à chaque séance photo, diriger les couples et non pas les poser.

Poser

Il est facile d’avoir toujours les dix mêmes poses et de les utiliser séance après séance. Mais, est-ce vraiment représentatif du couple? Les poses sont trop souvent figées et elles ne permettent pas aux amoureux de se détendre et de faire ressortir leur personnalité. Les photographies sont impersonnelles, forcées et on peut voir nulle par la créativité du photographe.

Diriger

Diriger incite le mouvement. C’est proposer une action afin de capter un moment véritable. Par exemple, j’aime demander à l’un de dire un secret dans l’oreille de son partenaire. J’obtiens toujours des moments tendres ou des fous rires. Évidemment, avant de proposer une action, il faut expliquer quelques principes de base pour s’assurer d’un bon résultat. Déplacer son poids sur l’une des jambes pour être plus détendu, déposer ses mains délicatement, bouger lentement et ne pas oublier d’avoir une bonne posture.

Diriger demande aussi au photographe d’analyser le couple et leurs interactions. Il faut capter la personnalité des clients et dénicher leurs poses naturelles. S’ils sont placés inconfortablement ou d’une façon qui n’est pas naturelle pour eux, ils ne pourront pas se retrouver dans leurs images et réellement sentir que l’essence de leur couple a été captée.

Le document de Robert J. Hill a renforcé mon amour pour la photo de couple et cette envie de réaliser des photos naturelles. C’est définitivement pour moi le plus beau compliment lorsqu’un couple me dit que j’ai su photographeier leur personnalité et que les photos représentent vraiment leur amour.