819-816-1200

Black Lives Matter

Je suis privilégiée, je suis une femme blanche. Je n’ai jamais été discriminée, on ne ma jamais insultée ou mis à l’écart à cause de la couleur de ma peau et je n’ai jamais entendu des propos racistes à mon égard. Je me sent très intimidée d’écrire un article sur ce sujet, mais, je crois que c’est important d’en parler.

Cette semaine, j’ai participé à la Conference and Chill, trois jours de discussions sur les différents aspects de la photographie. Dès le mot de bienvenue, les organisateurs ont pris le temps de s’excuser. Leur longue liste de conférenciers ne comportait aucune personne noire. Après une journée de conférence, ils ont finalement décidé de taire l’événement pour laisser toute la place à un message plus important: Black Lives Matter.

Cela m’a fait beaucoup réfléchir et j’en ai discuté avec ma soeur. Je suis venue à la conclusion que je suis peu informée et que je ne me rend pas compte de l’ampleur de cette cause. Pour moi, tout le monde nait égaux. J’ai encore du mal à croire qu’en 2020 ce n’est pas ce que tout le monde pense. Je suis déçue de constater que l’on doit encore descendre dans les rues (malgré une pandémie mondiale) pour combattre le racisme.

J’ai pris du temps pour m’arrêter, m’instruire sur le phénomène Black Lives Matter et faire un don. J’ai également fait une petite introspection. Mon portfolio comporte très peu de personnes de couleurs et parmi les photographes que j’admire, aucun d’entre eux n’est noir, ce n’est pas normal. Pour rectifier ces faits, je m’engage à ajouter de la diversité dans mes photos et je partage ici une liste de photographes noirs qui méritent d’être placés à l’avant-plan.

View this post on Instagram

✨ @princessnokia in Brooklyn ✨

A post shared by ADRIENNE RAQUEL (@adrienneraquel) on

View this post on Instagram

I dunno what it is about quarantine life, but my couples this week brought their freaking A game 😍😍😍 maybe it’s the slowdown and appreciation for the little things, realizing how precious time is, and how meaningless everything else is, but LAWD HAVE MERCY has love been taking over and I’m obsessed 😍 real love = #TheSoCalStandard⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ .⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #couplegoals #radlovestories #authenticlovemag #loveauthentic #blackphotographer #blackcouplesphotographer #blacklove #couplesphotography #firstsandlasts #couplesphotographer #engagementphotographer #sandiegoengagementphotographer #blacksandiego #sandiegophotographer #californiaphotographer #californiacouplesphotographer

A post shared by Erica Marlëne aka “GEM” (@socal.standard) on

View this post on Instagram

thané, 2018

A post shared by TEXAS ISAIAH NOT TEXAS (@kingtexas) on

C’est correct de ne pas tout savoir et de se sentir vulnérable lorsque vient le moment de parler d’un sujet sensible. Ce qui ne l’est pas c’est de rester les bras croisés sans s’informer et de continuer la propagation d’un message de haine.

Commentaires Facebook