.Islande.

Arrêter

amazing-iceland-landscapes-50Je ne saurais dire exactement pourquoi, mais l’arrivée du printemps me donne une envie irrésistible de voyager. J’ai du mal à tenir en place et je passe beaucoup trop de temps à regarder le prix des billets d’avion. Je ne cherche pas la chaleur et les plages à perte de vue. Je suis plutôt attirée par les endroits marqués par leur histoire, les panoramas dépaysants et les cultures qui m’amènent à en découvrir un peu plus sur le monde.

Depuis quelque temps, mes recherches d’aventure sont principalement axées sur l’Islande. Contrairement aux années précédentes où je voulais être dans des villes (New York en 2012, Londres en 2013, Rome en 2013 et Florence en 2015), en 2016 j’ai envie de me retrouver dans des milieux plus pittoresque et lié à la nature. Les paysages de l’Islande me fascinent et plus je fais des recherches plus je suis captivé par ce pays.

La première chose qui m’a intriguée lors de mes premières observations de ce pays est le fait que l’Islande se trouve sur la dorsale médio-atlantique et donc, sur deux plaques tectoniques (Eurasienne et Nord-Américaine). Grâce à cela, il est possible d’aller au Parc National de Þingvellir et de nager dans la fissure tectonique Silfra. Mon équipement n’est malheureusement pas équipé pour la plongée mais l’expérience doit être à couper le souffle. D’ailleurs, je vous conseille de regarder l’épisode Terre de Glace de l’émission Immersion Bleue.

De plus, l’Islande compte une importante activité volcanique et géothermale puisque cette ile de 103 000km est située sur un point chaud, le massif du Vatnajökull. Le geyser Strokkur est une démonstration de cette activité. Celui-ci est très actif et produit une éruption toutes les 5 à 10 minutes. J’adorais poser mon appareil sur un trépied et faire une rafale d’images de ce phénomène impressionnant. Je ne manquerais pas non plus de photographier les volcans et leur impressionnant panorama. Définitivement un paysage différent de celui du Québec.

Il ne faut certainement pas oublier les aurores boréales. J’aimerais organiser une nuit de prise de vue afin de capturer dans mon appareil photo la splendeur des aurores boréales.

Pour le moment, ce voyage est loin d’être planifié. C’est une rêverie mais j’ai vraiment envie et peut-être même besoin de me balader, caméra à la main dans ce décor qui unie le chaud et le froid. L’article de Boredpanda va probablement vous donner également l’envie de partir à la découverte de l’Islande.

Crédit photo: Andre Ermolaev

Commentaires Facebook