819-816-1200

.Le Concert de Johannes Vermeer.

La nuit du 18 mars 1990, deux hommes vêtus d’un uniforme de policier ont volé 13 œuvres du musée Isabella Stewart Gardner Museum situé à Boston au Massachusetts. La valeur de ce vol s’élève à plus de 500 millions de dollars et à ce jour, aucune arrestation n’a été effectuée et les œuvres restent toujours introuvables.

Parmi les biens dérobés ce trouve la toile de Johannes Vermeer; Le Concert créé en 1964. Cette peinture évaluée à 200 000 000$ serait l’une des pièces de plus grande valeur jamais volée. Elle représente trois musiciens et mesure 72.5 centimètres de haut par 64.7 centimètres de large.

Afin de redonner vie à cette peinture majestueuse, Erik Almas, une photographe d’origine norvégienne, a accepté le défi de reproduire l’œuvre en utilisant uniquement des images provenant d’Adobe Stock, une banque de milliers de photos pouvant être utilisées à différentes fins en déboursant pour les droits d’auteur.

Après trois mois de travail, Erik Almas parle de son travail comme étant toujours inachevé. Pourtant, le résultat est impressionnant. Il a utilisé 240 photos Adobe Stock et son fichier Photoshop comporte 898 couches. Selon ces dires dans l’article de Complex, il a débuté par le fond de la scène et a avancé petit à petit vers l’avant-plan. Le plus difficile fut la création des visages puisqu’ils sont singuliers et qu’il est impossible d’obtenir une réplique exacte. Certaines parties de la reproduction sont un mélange inattendu de plusieurs éléments. Par exemple, la jupe de la dame assise au piano est en fait créée à partir d’un chemisier d’une femme sur une image Adobe Stock. Erik Almas en est venu à cette solution puisque le tissu était idéal et la lumière de haute qualité. Il a pris le temps de remodeler la forme de la blouse pour reproduire la jupe.

Grâce à son travail, cette œuvre perdue pourra encore être appréciée pendant plusieurs années.

À gauche, la peinture originale, à droite la reproduction.

Commentaires Facebook