.27 ans.

Arrêter

Mon anniversaire arrive à grands pas. Habituellement, j’ai hâte à ce moment. J’ai toujours envie d’organiser un événement et de réunir les gens que j’aime, mais cette année, le chiffre me déstabilise. Plusieurs me diront que 27 ans c’est jeune et que j’ai encore une foule d’années devant moi, mais je quitte définitivement la jeune vingtaine et me dirige dangereusement vers la trentaine ce que je trouve légèrement difficile.

Dans les dix dernières années, il y a eu beaucoup de changements dans mon style photo. À 17 ans, j’étais en constante expérimentation. Je photographiais des gens, des produits que j’aimais ou je réalisais des autoportraits lorsque je n’avais rien sous la main. Maintenant, je cherche des sujets spécifiques, je crée l’image dans ma tête avant même de sortir ma caméra et j’analyse énormément mes images. C’est un avantage d’avoir acquis cette expérience et d’avoir défini mon style, mais je me donne comme mission cet été de reprendre quelques caractéristiques de Catherine à 17 ans dans mes projets personnels.

Moins d’analyse, plus d’essai-erreur. Un retour à la base avec un équipement réduit, une simple caméra et un objectif. Foncer un peu plus et utiliser les endroits qui me trotte dans la tête depuis quelque temps pour des séances photo. Prendre toutes les petites inspirations qui passent même si elles ne sont pas complètement abouties. Et finalement, je vais tenter de retrouver une certaine insouciance et retirer la pression inutile que je mets sur mes épaules. Même lors de mes projets personnels, j’ai tendance à mettre trop d’emphase sur la performance et l’obtention d’une photo parfaite. Un projet personnel ce doit aussi être une expérimentation et je dois accepter que le résultat ne soit pas toujours celui espéré. Ces expériences me permettront d’enrichir mes connaissances et de continuer de m’améliorer afin de voir mon évolution dans 10 ans.

 

Commentaires Facebook