819-816-1200

Devant la caméra

Dans ma « to dot list », il y avait une tâche que je redoute depuis quelque temps, mettre à jour mes photos de profil dans les différentes plateformes. Je préfère, et de loin, être cachée derrière la caméra que devant l’objectif. Habituellement, je réalise des autoportraits hors de vue dans un coin isolé et je supprime tout de suite les photos qui ne me plaisent pas. Cette fois-ci je me suis dit que ce serait une bonne idée de me mettre dans les souliers de mes clients et voir comment on s’y sent. J’ai donc, avec un léger stress, laissé  Geneviève d’Espace G me tirer le portrait et voici ce que j’ai appris.

Être préparée

Avant la séance, j’ai fouiné sur Pinterest pour trouver des inspirations de poses, d’emplacements et de look vestimentaire. Cela m’a permis de voir ce qui me plaisait le plus et de préparer ma garde-robe en conséquence.

Jasons un peu

Geneviève et moi nous sommes rendues dans une cour privée que j’avais dans l’oeil depuis un mariage que j’ai fait il y a quelques années (merci Lucie!). Nous avons voyagé dans la même voiture ce qui nous a donné le temps de jaser. Ce petit trajet de 25 minutes m’a permis de lui faire part de mon stress, des parties de mon corps que je désire cacher, du résultat que j’aimerais obtenir et de me relaxer. Cette discussion est primordiale et je crois aide beaucoup pour la prise de vue. Cela m’a rappelé l’importance de choisir un photographe avec qui ça clique (presque un jeu de mots ici) !

Bien dans ce que l’on porte

Au début de la séance, je portais une robe que mon chum avait choisie. Je n’étais pas à l’aise, je ne savais pas quoi faire avec mes bras, ni mes jambes, ni ma face! J’ai choisi de me changer pour ce que je porte 95% du temps, des jeans et un t-shirt. Mon état d’esprit à changer drastiquement. J’avais l’impression d’être moi-même et j’ai rapidement pris confiance en moi.

Booster l’estime

J’ai eu énormément de plaisir durant la prise de vue. Ce petit 1h30 de séance photo m’a vraiment fait du bien au moral. Geneviève a donné un méchant boost dans l’estime que j’ai pour moi. Quand, j’ai vu les photos, je me suis surprise à avoir du mal à choisir. Il y a au moins 25 portraits de moi que j’aime, c’est énorme pour une fille difficile comme moi!

Lucie, merci de nous avoir prêté ta cour arrière le temps d’une soirée (et surtout dans un délai aussi court).

Geneviève, encore merci ! Tu es une photographe exceptionnelle.

 

Commentaires Facebook